Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2017

Morceaux choisis - 146 / Angèle de Foligno

Angèle de Foligno 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Quand Dieu paraît dans la ténèbre, ni rire, ni ardeur, ni dévotion, ni amour, rien sur la face, rien dans le coeur, pas un tremblement, pas un mouvement. Toutes les amitiés que Dieu m’a faites, nombreuses et inénarrables, et ses douceurs et ses dons, et ses paroles et ses actions, tout cela est petit à côté de Celui que je vois dans l’immense ténèbre, et si tout me trompait, il me resterait la paix suprême, à cause de l’immense ténèbre où repose le tout Bien.

Angèle de Foligno, Le livre des visions et des instructions (abbaye-saint-benoit.ch)

image: http://www.public-domain-image.com

Commentaires

Quel profond texte! Merci.
"Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ."
(Philip.4:7 )

Écrit par : Véra Kretz | 04/01/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.