Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2016

Chemins de traverse - 46 / Maurice Chappaz

Maurice Chappaz

Maurice Chappaz 2.gif

Je voudrais que les baisers
remplacent les chants d'oiseaux.
Qu'ils pépient dès l'aube
sur tes joues, tes paupières.
Je voudrais que la nuit
remplace le jour,
que la prière
remplace le travail,
que le silence
remplace les paroles.
Je voudrais que l'éternité
remplace cette vie
ne serait-ce qu'un instant.

Maurice Chappaz, Tendres campagnes (Fata Morgana, 2005)

00:05 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

Convergence: "Envie d'écrire comme on respire" Souhaits cordiaux pour les amis (es)

Écrit par : Manue Devienne | 27/03/2014

"...Je voudrais que l'éternité
remplace cette vie
ne serait-ce qu'un instant."
Merci pour ce poème doux et profond.

Écrit par : Véra Kretz | 31/12/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.