Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2016

Morceaux choisis - 11 / Martin Luther King

Martin Luther King

0_1.jpg

Aujourd'hui, dans la nuit du monde et l'espérance de la Bonne Nouvelle, j'affirme avec audace ma foi en l'avenir de l'humanité! Je refuse de croire que les circonstances actuelles rendront les hommes incapables de faire une terre meilleure. Je refuse de croire que l'être humain n'est qu'un fétu de paille, ballotté par le courant de la vie, sans avoir la possibilité d'influencer en quoi que ce soit le cours des évènements.

Je refuse de partager l'avis de ceux qui prétendent que l'homme est à ce point captif de la nuit sans étoiles, du racisme et de la guerre, que l'aurore radieuse de la paix et de la fraternité ne pourra jamais devenir réalité. Je refuse de faire mienne la prédiction cynique que les peuples descendront l'un après l'autre dans le tourbillon du militarisme, vers l'enfer de la destruction thermo-nucléaire.

Je crois que la vérité et l'amour sans conditions auront le dernier mot effectivement. La vie, même vaincue provisoirement, demeure toujours plus forte que la mort. Je crois fermement que, même au milieu des obus qui éclatent et des canons qui tonnent, il reste l'espoir d'un matin radieux. J'ose croire qu'un jour tous les habitants de la terre pourront recevoir trois repas par jour pour la vie de leur corps, pour l'éducation et la culture, pour la santé de leur esprit, l'égalité et la liberté pour la vie de leur cœur.

Je crois également qu'un jour, toute l'humanité reconnaîtra en Dieu la source de son amour. Je crois également que la volonté salvatrice et pacifique deviendra un jour la loi. Le loup et l'agneau pourront se reposer ensemble, chaque homme pourra s'asseoir sous son figuier dans sa vigne, et personne n'aura plus raison d'avoir peur.

Je crois fermement que nous l'emporterons!

Martin Luther King, Discours du Prix Nobel 1964 (emile.hennart.pagesperso-orange.fr)

image: tahitinui.blog.lemonde.fr

Chemins de traverse - 418 / Albert Camus

Albert Camus 

littérature,essai,extraits,livres

J'ai toujours pensé que si l'homme qui espérait dans la condition humaine était un fou, celui qui désespérait des événements était un lâche.

Albert Camus, Actuelles vol. 1 - Ni victimes ni bourreaux / extraits, dans: Essais (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard, 1997)

image: http://www.alain-barre.com

00:00 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, essai, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 572 / Gustave Thibon

Gustave Thibon 

littérature,spiritualité,citations,livres

Il faut être assez rayonnants pour que les âmes viennent à nous, et assez effacés pour qu'elles ne s'attachent pas à nous et nous dépassent.

Gustave Thibon, dans: Revue Ma Prière No 36, Avril 2016 (mapriere.com)

image: https://fr.pinterest.com

00:00 Publié dans Citation du jour, Gustave Thibon | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

09/12/2016

Chemins de traverse - 494 / André Comte-Sponville

André Comte-Sponville 

littérature,philosophie,extraits,livres

La miéricorde est la vertu du pardon, et son secret, et sa vérité. Elle n'abolit pas la faute mais la rancune, non le souvenir mais la colère, non le combat mais la haine. Elle n'est pas encore l'amour mais ce qui en tient lieu quand il est impossible, ou ce qui le prépare, quand il serait prématuré. Vertu de second ordre, si l'on veut, mais de première urgence, et pour cela tellement nécessaire! Maxime de la miséricorde: là où tu ne peux aimer, cesse au moins de haïr.  

Parce que la haine est une tristesse, la miséricorde est du côté de la joie: sans être joyeuse encore, et c'est le pardon, ou en l'étant déjà, et c'est l'amour. Vertu médiatrice, ou de transition. A la fin pourtant, pour qui peut y atteindre, il n'y a plus rien à pardonner: la miséricorde triomphe dans cette paix où le pardon culmine et abolit. Miséricorde infinie, comme est le mal, ou qui devrait l'être, et pour cela hors de notre portée sans doute. Mais c'est déjà une vertu que de s'y efforcer: la miséricorde est ce chemin qui inclut jusqu'à ceux qui y échouent. Pardonne-toi, mon âme, tes haines et tes colères.

Peut-on se pardonner à soi? Bien sûr: puisqu'on peut se haïr, et cesser de se haïr. Quelle sagesse autrement? Quel bonheur autrement? Quelle paix? Il faut bien se pardonner de n'être que soi... Et se pardonner aussi, quand on le peut sans injustice, que la haine parfois soit trop forte, ou la souffrance, ou la colère, pour que l'on puisse pardonner à tel ou tel de ses ennemis... Heureux les miséricordieux, qui combattent sans haine ou haïssent sans remords!  

André Comte-Sponville, Petit traité des grandes vertus / extraits (coll. Points Essais/Seuil, 2014)

image: Giovanni Giacometti, Une mère (attention-a-la-peinture.com)

00:03 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, philosophie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chant sacré - 136 / Giovanni Pierluigi Palestrina

Giovanni Pierluigi Palestrina

"Jesu rex admirabilis"

 

Monteverdi Choir

John Eliot Gardiner


00:03 Publié dans Chant sacré | Tags : chant sacré, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 571 / Soeur Emmanuelle

Soeur Emmanuelle

littérature,spiritualité,citations,livres 

Celui qui est habité par l'amour n'est jamais malheureux.

Anne Bazalgette, Soeur Emmanuelle - Une pensée par jour (Médiaspaul, 2012)

image: http://mieux-se-connaitre.com

00:02 Publié dans Citation du jour, Soeur Emmanuelle | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

08/12/2016

Le chant à Marie - 38 / Magnificat

Magnificat

(Jacques Berthier, Magnificat de Taizé, Ensemble vocal l'Alliance et Ensemble vocal Hilarium)

Curio 48a.jpg

Magníficat anima mea Dominum,
Et exultavit spíritus meus in Deo salutari meo.
Quia respexit humilitatem ancíllæ suoe,
ecce enim ex hoc beatam me dícent omnes generationes.
Quia fecit míhi magna qui potens est:
et sanctum nomen ejus
Et misericordia ejus a progenie in progenies timentibus eum.
Fecit potentiam in brachio suo:
dispersit superbos mente cordis sui.
Deposuit potentes de sede,
et exaltavit humiles.
Esurientes implevit bonis:
et dívites dimísit inanes.
Suscepit Israël puerum suum,
recordatus misericordiae suoe.
Sicut locutus est ad patres nostros,
Abraham et semini ejus in saecula.
Gloria Patri et Fílio
et Spirítui Sancto,
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper,
et in saecula saeculorum. Amen.

 Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!
Il s’est penché sur son humble servante;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles:
Saint est son nom!
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur;
il se souvient de son amour,
De la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.
Gloire au Père, et au Fils,
et au Saint-Esprit,
Maintenant et à jamais,
dans les siècles des siècles. Amen.


Lc 1, 46-56

image: Eglise de Curio / Tessin, Suisse (2013)

illustration musicale: Ensemble vocal l'Alliance et Ensemble vocal Hilarium

 

00:02 Publié dans Prier avec Marie | Tags : chant sacré, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg